Le Noir en Blanc

Publié le par Petra

 

Sous la glace de ce vide

Dorment toutes mes passions.

J’écoute le silence :

Il n’y a plus un son.

 

 

Ma mémoire enneigée,

Couvre ses souvenirs.

Je regarde le blanc :

Il n’y a plus de couleurs.

 

 

L’arbre de mes désires,

A perdu toutes ses feuilles.

Je touche le tronc :

Il n’y a plus de mouvement.

 

 

Je vis désormais dans les rêves

Où je suis un autre, parfois un enfant.

Je songe aux images :

Je ne suis plus là.

 

 

Le jour est ma nuit,

Un cauchemar son décor.

Je vous le laisse :

Il n’est plus à moi.

 

 

Cette indifférence que je vous reproche

M’a envahie tel un souffle glacial.

Tout est tranquille :

Il n’y a plus de colère.

 

 

Je suis la pierre,

Ceci est mon nom.

Ce n’est qu’une tombe :

Il n’y a plus rien.

 

 

Petra

 

 

 

null

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

le passager 03/10/2010 20:51



Il suffirai d'un arc en ciel pour redonner de la couleur à la vie et rendre le noir à la nuit.


bisou



Petra 08/10/2010 23:55



Pour fabriquer un arc en ciel, il faudrait du soleil et de l'eau. Quand les pensées sont noires, on ne voit pas le soleil. La neige est belle et bien de l'eau cristallisée. Même si en ce moment
je ne vois pas le soleil, il est là. Avec le temps il saura peut-être faire fondre la neige, et puis il y'aura un arc en ciel. Enfin, j'espère...

Merci pour ton gentil commentaire, bisou à toi.